Infos pratiques

Liens pratiques

www.chambre-dordogne.notaires.fr

Chambre des Notaires de Dordogne

www.service-public.fr

Le portail de l'administration française

www.legifrance.gouv.fr

Le service public de la diffusion du droit

www.notaires.fr

Le portail de la profession notariale

Mon patrimoine

1519810367

Immobilier 5 astuces pour payer moins

Subissant une légère inflation, le prix de l'immobilier nécessite de faire le tour des promotions en cours. Rabais, ventes privées, frais allégés ou transaction « digitalisée », immonot a listé les bons plans à repérer pour acheter sans se ruiner. Les soldes d'hiver dans l'immobilier sont lancés !

Avec des prix de maison en hausse de  2 % sur 12 mois en province selon l'Indicateur immonot, l'immobilier ne fait pas de cadeaux aux acquéreurs cette année. Ce qui ne semble pas leur faire bouder le marché, puisque les transactions ont atteint le chiffre record de 958 000 ventes en 2017. Fort heureusement, les acquéreurs ont pu compter sur des taux d'intérêt « remisés », qui leur ont permis de compenser les hausses de prix du secteur immobilier. En effet, le taux moyen sur 15 ans se limite à 1,51 % en décembre (source Observatoire Crédit Logement CSA). À titre de comparaison, il se situait à 1,56 % en juin dernier. Ce petit gain sur le coût du crédit, associé à de plus grosses ristournes, vient redonner du pouvoir d'achat immobilier aux Français. Quelles pistes faut-il explorer pour profiter de soldes toute l'année ? Réponse avec immonot qui en a profité pour dénicher de belles opportunités dans les boutiques des notaires, sur la toile et dans les salles de vente.

 

1re astuce

« Chiner » dans les études des notaires

Vous le savez sûrement, mais c'est intéressant de le rappeler aux futurs accédants à la propriété, les notaires proposent de nombreux biens immobiliers à la vente. Une sélection que vous retrouverez dans les pages suivantes de ce magazine et sur le site immonot.com.
Pour vous aider dans votre projet d'acquisition, le notaire met à disposition son service négociation qui présente une palette de maisons ou appartements à vendre, propose d'effectuer une visite, étudie vos offres de prix et vous accompagne jusqu'à la signature du compromis de vente. Cette acquisition, grâce à l'intermédiaire du notaire, offre plusieurs avantages:

• biens mis en vente au prix du marché,
• des honoraires de négociation avantageux (4 à 6 % du prix d'acquisition en moyenne),
• un seul et même interlocuteur de la recherche à la signature du compromis,
• sécurité juridique liée à l'acquisition.

Économie potentielle : 5 à 10 %
La vente au juste prix et les honoraires de négociation limités génèrent une belle réduction, variable selon les secteurs et les biens.


2e astuce

Acheter en ligne avec 36h immo

Si vous ne connaissez pas encore "36h immo", rappelez-vous bien de ce système de vente qui séduit de plus en plus d'acquéreurs. Proposée par le site immonot et organisée selon un système d'appels d'offre en ligne, cette vente interactive cartonne dans les grandes métropoles où on déplore une pénurie de biens par rapport au nombre d'acquéreurs. En effet, les appartements, maisons à rénover se voient mis à prix à un tarif vraiment compétitif, en dessous de leur valeur sur le marché. De leur côté, les candidats à l'acquisition se trouvent mis en concurrence, via leur espace sécurisé sur immonot.
Au cours de la vente, se déroulant sur une période de 36 heures, les acheteurs confrontent leurs offres de prix, en rajoutant chaque fois l'équivalent d'un pas d'enchère (2 500 € par exemple). Au terme de la vente "36h immo", c'est le meilleur offrant au niveau du prix, ou l'acquéreur le plus rassurant par rapport au financement, qui remporte la vente.
Ce système de transaction interactive, qui équivaut à un achat aux enchères en ligne, se traduit par de nombreux atouts :

• des biens d'exception proposés à prix d'ami (première offre possible),
• un délai d'acquisition réduit,
• des produits bénéficiant d'une vraie exclusivité,
• une sécurité juridique assurée avec l'intervention du notaire,
• une belle opportunité sur les marchés tendus comme Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes…

Économie possible : 10 à 15 %
La première offre possible se situe à environ 15 % moins cher que la valeur de présentation (prix du bien sur le marché).


3e astuce

Repérer les biens moins cotés

Si le critère géographique ne figure pas au rang de vos priorités, le marché vous réserve encore de belles opportunités. En effet, les hausses de prix significatives n'ont, pour le moment, gagné que les plus grandes villes. Si la perspective de vous installer en milieu rural ne vous effraie pas, vous y trouverez des biens de qualité à des prix des mieux négociés. Car les petites villes de province souffrent d'une certaine désaffection de la part des jeunes ménages qui préfèrent se rapprocher des grandes métropoles, pour des raisons liées au marché du travail ou à l'offre de services. Par exemple, une maison de 5 pièces/110 m2 se trouve aisément pour un budget médian de 150 000 €, tandis qu'un appartement de 70 m2 dans une grande ville comme Bordeaux atteint les 245 000 € (3 500 €/m2 en moyenne). Des écarts de prix qui permettent de profiter des belles prestations avec un bien meilleur marché :

• surface habitable doublée,
• qualité de vie appréciable, éloigné des nuisances urbaines,
• construction avec des matériaux nobles,
• terrain avec possibilité d'extension.

Économie potentielle : 25 à 30 %
L'écart du prix au mètre carré peut aller de 1 à 3 en moyenne entre la ville et la campagne pour un bien de même surface.

 

4e astuce

Profiter de frais allégés

L'achat d'un bien immobilier s'accompagne de frais d'acquisition reversés pour majeure partie à l'État et aux collectivités locales. Si l'achat d'un bien dans l'ancien représente environ 7 à 8 % du prix d'acquisition, le taux n'est que de 2 à 3 % environ pour un bien neuf. Ce qui se traduit par un écart de 5 à 6 points, toujours bon à prendre. Il peut s'agir d'une construction nouvelle ou de certains travaux. Cela concerne les logements vendus par un promoteur-constructeur, en vente en état futur d'achèvement autrement appelée "VEFA", soit tout juste construits et n'ayant pas encore été habités.
Dans ce cas, le prix de vente est stipulé TTC, et les frais d'acquisition s'avèrent moins élevés car ils se limitent à la taxe de publicité foncière et aux émoluments du notaire.
Dans ces conditions, il peut être intéressant de choisir un bien récent pour profiter de :

• frais réduits,
• logements plus récents,
• biens plus performants au plan énergétique…

Économie potentielle : 4 à 5 %
Plus le prix du bien est élevé et plus les frais d'acquisition augmentent ! Un bien immobilier neuf permet de réduire la note !


5e astuce

Tenter sa chance aux enchères

Avec la vente à la bougie, les notaires proposent des biens aux enchères. De quoi réaliser de belles économies sur des produits rares ou bien situés. Le principe : une petite mèche matérialise le début de la vente et après l'extinction de trois feux successifs et sans nouvelle enchère survenue pendant leur combustion, l'adjudication est prononcée au profit du dernier enchérisseur. Attention, il faut ajouter les frais qui s'élèvent de 2 à 4 % du prix final.
Nouveau ! les enchères dégressives. La vente démarre avec un prix public qui baisse de 200 € toutes les 30 secondes. Le premier enchérisseur à déposer une offre remporte le bien. Avec une rentabilité qui augmente au fil du temps, c'est idéal pour un investissement locatif !


Économie potentielle : 5 à 30 %
Si les enchères réservent de belles affaires, les ventes se limitent aux grandes villes et restent rares.

Christophe RAFFAILLAC

Dernière modification le 28/02/2018

Mentions légales